Retrouvez tous mes articles ici  : https://atelierdelamandragore.blogspot.com/

On va commencer par les points positifs: C'est un très joli livre, avec des jolies illustrations et design agréable pour lire. L'auteure parle de ses rencontres avec les Êtres élémentaires de façon simple, elle décrit ses rencontrent avec eux. Je ne sais plus le nombre d'Êtres décrit mais la structure est toujours bien faite: il y a un description, plein d'infos, le message de l'Être, une petite illustration… vraiment bien organisé malgré le grand nombre de pages !

 

C'est un livre qui se veut basé sur la pratique. Le but, c'est de t'envoyer dans la forêt rapidement après une très courte intro pour que tu expérimentes tout en lisant.

 

Et on passe aux points négatifs… parce que si le livre est axé sur la pratique, il me semble pas utilisable comme ça par des gens n'ayant aucune idée des principes d'énergie, chakras… Ce qu'il se passe là, c'est qu'on embarque dans une balade et qu'elle nous dit, maintenant vous allez trouver le gardien de la forêt. Alors elle décrit comment faire et pour quelqu'un qui a déjà lu au sujet des différents corps qu'on a et des chakras, entre autres, c'est ok. Parce que là on est dans la forêt et on va expérimenter les différents corps et essayer de les percevoir. Pour moi c'est quelque chose qui se fait tranquillement chez soi, et qui peut demander beaucoup d'exercices ! Et envoyer quelqu'un avec un pendule et des baguettes dans la forêt, alors qu'il a jamais pratiqué, je trouve ça aussi un peu moyen, la personne risque de rien sentir et se décourager.

 

Pour un débutant, ça peut être clairement décourageant parce que c'est beaucoup trop d'informations à la fois. Je pense vraiment que c'est impossible de percevoir quoi que ce soit en même temps qu'on est en train d'assimiler autant de nouvelles connaissances. Une intro plus longue, même si ça aurait perdu son aspect purement pratique, aurait sûrement été mieux.

 

Autres points négatifs: son prix (je sais pas en France mais en Suisse il est 37 francs, et même si c'est le prix pour ce format, c'était pas obligé de mettre du papier glacé qui est aussi cher), le papier glacé justement, ça brille et c'est perso mais j'aime pas, sauf sur des livres de photographies uniquement, il est lourd pour un livre qu'on est censé trimballer dans la forêt.

 

Sinon il y a juste des infos fausses concernant la purification des pierres (certaines pierres ne vont pas au soleil ou dans l'eau et ce n'est pas précisé. Je trouve ça méga important, je serais triste pour quelqu'un qui s'achète une jolie malachite et la met dans l'eau)

 

a parait énorme la partie négative par rapport à la partie positive, mais mon avis général est bon. C'est un bon bouquin sur les Êtres élémentaires, il faudrait juste avertir les débutants de le lire avant de s'aventurer dans la forêt pour bien intégrer les différents outils à utiliser.

Ce livre contient des balades à faire en Suisse romande.

 

Ecrit par deux géobiologues et thérapeutes, ce livre nous propose différentes balades à faire. Avant toute chose, on a droit à une introduction sur les corps énergétiques, biochamp et chakras. C'est une introduction très complète pour les débutants et pour les autres, ça fait un rappel.

 

Vient ensuite une partie sur les rituels dans notre société : ce qu'est un rituel, pourquoi on en a besoin, les fêtes chrétiennes, rituels druidiques et amérindiens... les lunes, solstices et équinoxes, anniversaires... On parle ici de rituels symboliques. Pas de cercle magique ou de rituels comme on l'entend quand on parle de rituels dans le paganisme. Il s'agit de balades à faire, avec des sujets de réflexion, pour marquer certains événements.

 

On a des rituels avec balades pour les naissances, deuil, début d'une relation, mariage.

 

Les 25 balades commencent seulement à la page 125. Elles sont classées par canton.

 

Je peux donner comme exemple une des balades que j'ai fait, aux Gorges de la Jogne, dans le but de se recentrer. C'est une balade où l'on va avoir beaucoup de montée, et il y a 7 endroits pour marquer les 7 chakras. On fait donc la montée avec les pieds avec son corps physique mais pas seulement ! Les auteures nous invitent à marcher en conscience, à observer certains endroits qui symbolisent les chakras. La montée symbolise le retour vers le soi intérieur. Une fois arrivé en haut, on marche pieds nus dans l'herbe, on médite. La descente symbolise la réincarnation dans le corps, le retour vers la vie extérieure.

 

La balade est super bien choisie pour le thème, j'ai adoré. En plus en montant j'ai repéré des endroits pour me baigner et en redescendant je me suis arrêtée et baignée, puis assise sur un gros rocher au milieu de l'eau. Assez marrant, je n'avais pas tout lu et c'est après coup que je me suis rendue compte que je me suis arrêtée à un endroit où les auteures signalent qu'il s'agit d'un lieu d'échange d'énergie entre le ciel et la terre et que s'y tenir favorise l'harmonie et débloque les blocages.

Livre sorti en octobre 2017, actuellement en réimpression car il a eu plus de succès que prévu, donc pas forcément disponible dans l'immédiat mais c'est juste une question de temps pour qu'il soit de retour dans les librairies. Il a été écrit par Odile Chabrillac qui est auteure, naturopathe, psychothérapeute et journaliste. 

 

On trouve actuellement énormément de livres avec des théories sur la magie, rituels, recettes, où la pratique est décrite pas à pas... mais ici on ne nous dit pas comment faire mais comment être, comment vivre le fait d'être une sorcière et comment développer un mode de vie et de pensée magique.

 

Pour y arriver, elle commence par raconter d'où on vient, elle explique l'histoire, la chasse aux sorcières, mais en analysant un peu, pas juste en citant une série de dates. Donc même si on aime pas l'histoire, ce n'est pas pénible à lire comme intro, et surtout c'est nécessaire pour la suite, comprendre où on en est en 2018 en tant que sorcière mais aussi en tant que femme.

 

Parce que oui, elle va dans ce livre mêler sorcières, féminisme et développement personnel! 

 

C'est un livre qui fait du bien, il réconcilie avec sa féminité. Elle parle des femmes, de sexualité, d'être à l'aise avec sa nudité, de règles, de ménopause... tout en Restant dans le thème. Elle parle aussi de confiance en soi, de comment se ressourcer. Et ensuite elle plonge plus dans le thème de la magie et survole les sujets de la nature, intuition, tarot, chakras, guérisseurs... Alors soyons clair, c'est pas ici que j'ai appris à tirer les cartes, mais elle donne des pistes sur comment développer la sorcière qui est en nous. 

 

Le fait qu'elle mêle histoire, un peu d'analyse, magie, développement personnel, ça mène tout de suite à comprendre comment être une sorcière épanouie en 2018 (pas dans le sens où elle édicte des lois à suivre, juste parce que ça aide à développer son "côté sorcière"). Elle nous expliquer comment devenir une sorcière dans sa tête avant d'être une sorcière avec des connaissances et des pratiques.

L'au-delà sans peur - Denise Kikou Gilliand

Il y a un voyage que l’on fera tous mais que certains préparent mieux que d’autres… l’ultime voyage vers l’au-delà ! Après deux films aux thématiques similaires ( « Au frontières de la mort », « N.D.E » et « Médiums, d’un monde à l’autre »,) la suissesse Denise Kikou-Gilland revient avec le livre « L’au-delà sans peur » aux éditions Favre. Son objectif ? Faire disparaître nos peurs de à propos de l’au-delà !

Ces peurs ont été créées par le christianisme (l’enfer et les démons) et d’autres croyances largement véhiculées de nos jours . Elle fait appel à son expérience de médium convaincue que l’au-delà n’est qu’amour, mais aussi à divers intervenants au discours semblable, légèrement différent ou, en partie très restreinte, contraire, comme lorsqu’elle laisse la parole à un exorciste. Cependant, si celui-ci confirme sa vision de l’enfer et du paradis et l’existence de possessions, il reconnaît que la majeure partie des cas de possessions trouvent leurs explications ailleurs que dans le « paranormal », et que finalement très peu de cas nécessitent réellement un exorcisme. On ne se laisse atteindre que par ce que l’on croit et les cas de possessions sont en général des fausses croyances installées durant l’enfance qui forment des schémas cognitifs qui nous collent à la peau.

Un peu plus surprenant : elle laisse la parole à ses guides. En tant que médium, Denise Kikou-Gilland est en contact avec l’au-delà et ses esprits-guides, entités de cet autre monde qui sont là pour nous guider et souffler des messages, lui ont dicté quelques textes. Ce livre contient donc des authentiques messages de l’au-delà. Les guides insistent et ne laissent jamais une place au doute : dans l’au-delà, tout est amour. Pas de paradis, pas d’enfer, juste un « grand tout » baignant dans un amour inconditionnel difficilement concevable avec nos perceptions humaines. Ils nous expliquent que notre âme s’est incarnée dans notre monde pour faire l’expérience de la dualité, le bien et le mal, car celle-ci n’existe pas dans l’au-delà.

Dans « L’au-delà sans peur », l’auteure traite différents sujets : des fameuses E.M.I (expérience de morte imminente, ou N.D.E. en anglais), des témoignages qui vont un peu plus loin que ceux que l’on entend d’ordinaire, des âmes errantes ainsi que du rôle des médiums qui font un lien entre le monde invisible et le nôtre pour passer les messages de l’au-delà et nous rassurer.

D’ailleurs, saviez-vous qu’il existe des écoles de mediums ? L’école Fréquence, à Neuchâtel, ne désempli plus depuis la sortie des films cités en introduction. Si le principe peut surprendre ici, le phénomène existe déjà depuis quelques années au Royaume-Uni.

On continue de dire que l’existence d’une vie après la mort n’est pas prouvée scientifiquement, pourtant devant la multitude de témoignages similaires, même les incrédules doutent…

Quand on s’intéresse à la spiritualité, l’aspect de l’au-delà et de son existence arrive assez vite. Si on a déjà réfléchi à la question, ce livre apporte des éléments auxquels on n’avait pas forcément pensé avant, affine nos croyances et nous amène différentes pistes à explorer.

Où se le procurer ?sur le site de l’éditeur, Editions Favre